Publié dans 1. Apparitions récentes, 2.3 Administration publique - gestion de l'état

Favre, Anne-Christine; Martenet, Vincent; Poltier, Etienne (Eds.) (2016): Schulthess

La délégation d’activités étatiques au secteur privé

L’État s’appuie aujourd’hui sur le secteur privé pour déployer les nombreuses activités qui sont les siennes et cela suivant de multiples formules : en tant que client ou partenaire, dans le cadre de collaborations ou au sein de structures communes (sociétés d’économie mixte), voire dans le modèle de la privatisation. La 18e Journée de droit administratif, organisée à Lausanne le 10 février 2015, a ainsi choisi pour thème une modalité particulière de cette collaboration, fréquente aujourd’hui, celle de la délégation d’activités étatiques au secteur privé. Elle implique un transfert – partiel – de responsabilité de l’État au bénéficiaire de la délégation, pour un ensemble d’activités déterminées ; tel est le cas par exemple de celles accomplies par une caisse maladie dans le domaine de l’assurance-maladie sociale, une association interprofessionnelle investie de tâches de formation professionnelle ou encore le concessionnaire d’une ligne de transport public.