Exposés d’introduction

Open Government – une révolution politique et administrative?
Martin Stewart-Weeks, Cisco Systems, Public Sector (Asia-Pacific), Internet Business Solutions Group, Membre de la 2.0 taskforce du gouvernement de l’Australie.
Présentation

 

Réseaux sociaux – comment la population (jeune) veut communiquer avec l’Etat
Richard Allan, Director Facebook Policy EU, Chair of the Power Information taskforce, Gouvernement de la Grande-Bretagne
Présentation

Open Government – la perspective suisse

Open Government et la e-participation – l’approche suisse
Prof. Dr. Olivier Glassey, Idheap, Institut des Hautes Etudes en Administration Publique
Présentation

Open Government et le système de milice suisse – Possibilités et limites
Ruedi Noser, Conseiller national du canton de Zurich et entrepreneur

Open Government au système fédéral et les conséquences pour l’activité de l’Etat
Dr. iur. Rainer Gonzenbach, Chancelier d’Etat du canton de Thurgovie, membre du comité strategique e-Government de la confédération.
Présentation 

Table ronde

Tables rondes parallèles

Table ronde 1: Open Government et la participation citoyenne – Y a t’il une renaissance de la démocratie directe et que sont les conséquences pour l’activité administrative?

Peter Fischer, Délégué du conseil fédéral pour la strategié informatique

Dr. iur. Bruno Baeriswyl, Préposé à la protection des données du canton de Zurich
Présentation

Dipl.-Verw.wiss. Alexandra Collm, Chaire d’administration publique, Université de Saint Galle

Table ronde 2: Open Government et la réglementation des votations et des élections – le système anglo-américain est-il applicable en Suisse?

Dr. rer. soc. Daniel Schwarz, Université de Berne, confondateur Smartvote.ch
Présentation

Prof. Dr. Andreas Ladner, Idheap, Institut des Hautes Etudes en Administration Publique
Présentation

Lic. rer. pol. Baschi Dürr, Conseiller cantonal Bâle-Ville (PLR), président de la commission aux finances, directeur Farner Bâle

Table ronde finale: Open Government – le chemin vers une nouvelle gouvernance?